Holding Sand

HOLDING SAND évolue depuis 2007 entre rock et post-hardcore, et a acquis une solide expérience de la scène auprès de groupes tels que Architects (UK), Biohazard (US), Mass Hysteria, Fishbone (US), Tagada Jones, AqME, Klone, Bukowski, Doyle Airence, Sterotypical Working Class…

Trois ans après leur premier LP Some Things Are Better Left Unsaid (2012), le quintet aura pris un peu de temps pour réfléchir à la suite des opérations. Fallait-il rester sur les mêmes rails ou hausser le ton pour frapper plus vite et plus fort ? Les jeunes musiciens ont choisi de prendre à bras-le-corps le dilemme du deuxième album et d’aller là où on ne les attendait pas en sortant un album concept s’attachant à suivre les pas et les pensées d’un personnage à travers sa vie et sa disparition.

Entrelacs de guitares aériennes, violoncelle éthéré, batterie cinglante, il se passe toujours quelque chose dans A Life Worth Memoirs pour en faire l’un des mètres-étalons du métal français. Les yeux rivés sur leurs grands modèles américains Deftones ou Glassjaw, les Holding Sand ont d’un coup pris une autre dimension et l’on attend désormais d’eux qu’ils s’imposent dans la cour des grands.

Line up

Clément Horvath : Chant
Franck Grison : Guitare
Cyril Faichaud : Guitare
Coralie Fumard : Basse
Quentin Dabouis : Batterie

VOIR LA DISCOGRAPHIE